L’organisme reste un mystère difficile à percer pour les plus jeunes. Et le plus souvent, ils ne comprennent pas pourquoi les plus grands leur interdisent de consommer trop de sucre, surtout avant de se mettre au lit.

Des études affirment en effet que le sucre est à l’origine d’hyperactivité chez les petits. Encore faut-il comprendre le processus de transformation qui a permis à tout cela d’être possible.

Les origines du sucre

Qui dit sucre dit forcément glucides. Et des glucides, il en existe plusieurs catégories à savoir les simples et les complexes.

Le glucose fait partie du premier groupe. On le trouve notamment dans la plupart des produits alimentaires courants comme le sucre blanc et de nombreuses boissons et sirops comme les jus de fruits concentrés et le sirop d’érable.

Le glucose peut également être fabriqué et synthétisé par l’organisme lui-même ou plus précisément le foie à partir d’aliments ingurgités la plupart du temps, ou de manière naturelle. Le glucose ou sucre est également stocké dans le corps sous forme de glycogène dans les muscles.

En cas d’excédent, le sucre en trop se transforme automatiquement en acides gras et donc en graisse. C’est pourquoi il est souvent banni des régimes minceur. Techniquement, un individu qui ne mange ni ne boit peut tenir jusqu’à 24 heures maximum jusqu’à ce que ses réserves de sucre soient épuisées.

Manger du sucre redonne la pêche

C’est bien connu, le glucose est le principal moteur des muscles et indubitablement une source d’énergie.

D’ailleurs dans une prise de masse, il est souvent recommandé de favoriser les aliments sucrés au vu de l’effort à fournir pour obtenir des abdos de rêve ou encore de gros biceps. Il en est également de même pour le cerveau. Ce dernier a besoin de sa dose quotidienne de glucose pour fonctionner à plein régime, car il ne peut brûler ni des graisses ni des protéines.